Renaud MUSELIER estime que « l’Union européenne fait le bon choix en affichant sa fermeté » dans la crise des migrants

 

Communiqué de presse

 

 

Hier, les 28 Etats membres ont manifesté leur solidarité en optant pour plus de fermeté dans leur gestion de la pire crise migratoire de notre continent depuis l’après-guerre.

« L’Europe a fait le choix courageux de dire non à l’immigration économique car elle a le devoir d’accueillir convenablement les populations qui fuient la guerre dans leur pays », estime Renaud MUSELIER.

Alors que seuls 39% des migrants illégaux condamnés à quitter le territoire européen ont effectivement été expulsés en 2014, « cette décision courageuse va permettre à la France et à l’Europe de s’organiser beaucoup plus efficacement dans cette crise ».