Renaud MUSELIER : « En s'attaquant à la profession d'avocat, Madame Taubira commet une faute lourde »

 

Renaud MUSELIER affirme son soutien le plus total au combat mené par les avocats contre les dispositions amendées de l'article du 15 du Projet de loi de finances pour 2016.

Renaud MUSELIER veut rappeler que la mission des avocats est une mission de service public régalien, celui de la Justice, et qu'elle ne peut pas souffrir des approximations et des caricatures entretenues par le gouvernement.

Le député européen estime que l'aide juridictionnelle concerne en premier lieu les plus démunis d'entre nos concitoyens, et que la charge de cette aide ne peut pas reposer sur les avocats eux-mêmes. Cette réforme aurait pour effet de paupériser très gravement une profession dans laquelle une grande proportion d'avocats travaille essentiellement par le biais de l'aide juridictionnelle.

Dans un Etat de droit, il n'est donc pas acceptable de voir les avocats traînés par la force hors des tribunaux. C'est contre cette image désastreuse et ce projet bâclé que Renaud MUSELIER s'associe pleinement à cette grève, qui concernait hier 156 barreaux sur 164 que compte la France.

 

Close