Renaud Muselier dénonce les propos de Jean-Christophe Cambadélis

Renaud Muselier : « Cambadelis se donne

des accents de procureur stalinien »

            Renaud Muselier dénonce les propos de Jean-Christophe Cambadélis à l’encontre de Nicolas Sarkozy,  Christian Estrosi et Eric Ciotti, en qui il croit percevoir des « néofrontistes », et reproche au Parti socialiste d’être plus prompt à mettre en accusation l’UMP que le FN. Tête de liste dans les Bouches-du-Rhône pour les prochaines élections régionales en PACA, il regrette que Cambadélis se donne ainsi des accents de procureur stalinien.

            Dénonçant des mauvaises manières politiciennes alors que l’UMP se met en ordre de marche et rassemble toutes ses forces pour remporter la bataille des élections régionales en PACA,  Renaud Muselierestime, au contraire, que ce sont les analyses sans faux-semblant de MM. Sarkozy, Estrosi et Ciotti qui permettent de poser les bons diagnostics pour agir efficacement en matière de lutte contre l’immigration illégale, conformément aux souhaits des Français.

            Pour Renaud Muselier, ce sont les discours moralisateurs et angéliques de la majorité socialiste, qui se révèle incapable d’endiguer le phénomène, qui ne font qu’amplifier les craintes de beaucoup de nos concitoyens. A force d’être dans le déni sur les problématiques liées à l’immigration, le Parti socialiste se trouve dans l’incapacité d’agir face aux réalités d’aujourd’hui. L’inaction coupable du gouvernement concernant la récente crise des migrants en Méditerranée en constitue la meilleure démonstration.

Close