Provence-Alpes-Côte d’Azur sera un véritable acteur dans l’accompagnement des entreprises locales vers l’International

Provence-Alpes-Côte d’Azur sera un véritable acteur dans l’accompagnement des entreprises locales vers l’International

Communiqué de presse

-

Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Député européen, a participé aujourd’hui, mardi 5 septembre 2017 à Paris, à une réunion organisée conjointement par le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et Régions de France, en présence des Présidents de Région.

Le Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères et les Régions ont affirmé à cette occasion la nécessité d’unifier et de mieux articuler les efforts de l’ensemble des acteurs afin de faciliter la promotion de l’offre touristique française dans les pays étrangers, notamment au travers de marques de renommée internationale.

En matière de commerce extérieur, Jean-Yves Le DRIAN a par ailleurs présenté quatre axes prioritaires à mettre en œuvre d'ici le mois de novembre : mise en place d’une entrée unique au niveau des Régions pour développer le commerce extérieur, renforcement du rôle des ambassadeurs français à l’étranger, fusion des trois réseaux existants MEDEF/Bercy/Quai d'Orsay et création d’une « Equipe de France » dédiée à chaque grand projet d'exportation.

« En Provence-Alpes-Côte d'Azur, nous avons déjà développé des dispositifs en matière de commerce extérieur et de tourisme, qui nous permettront de prendre part activement à cette nouvelle dynamique. 

Nous avons créé en 2016 un Guichet unique pour nos entreprises, avec un volet dédié à l’export. Cet outil, que nous renforcerons pour répondre aux enjeux majeurs du commerce extérieur, pourra servir d’exemple aux autres Régions.

J’ai par ailleurs lancé en début d’année les trois marques Provence, Alpes et Côte d’Azur, afin de développer la notoriété de nos destinations et accroître l’économie touristique de nos territoires, mais aussi de la France.

Mais n’oublions pas que pour développer le tourisme et le commerce, il nous faut rassurer les touristes et les investisseurs. Et pour cela, sortir de l’état d’urgence et requalifier la surveillance du territoire », conclut le Président de la Région.

Close