Nouvelle baisse des dotations aux Régions: c'est le service public qui est menacé !

Nouvelle baisse des dotations aux Régions: c'est le service public qui est menacé !

Communiqué de presse

-

« Ce matin, en reniant la parole de l'Etat et en amplifiant son désengagement, le Premier ministre a fait l'unanimité contre lui. Le Gouvernement doit cesser de mépriser nos collectivités. Baisser les dotations des Régions de 450 millions d’euros est une véritable trahison de la part d'un Gouvernement qui prétendait vouloir instaurer une relation de confiance.

En s'attaquant ainsi à nos collectivités, c'est le service public qui est menacé. Entre 2014 et 2017, le Gouvernement avait déjà privé notre Région de 250 millions d'euros de dotations. Aujourd’hui, il nous annonce une coupe supplémentaire de plus de 35 millions d'euros en 2018. Ce sont autant d'investissements qui ne seront pas réalisés et d'emplois non créés. A titre d’exemple, cela représente potentiellement un mois sans TER dans la région, ou un lycée non construit ! L'économie, la formation professionnelle, l'agriculture, les transports seront fortement impactés par cette décision inacceptable. Nos Régions n'ont pas à être la variable d'ajustement du Gouvernement.

Avec les Présidents des Régions de France, nous avons décidé de quitter la Conférence des territoires et attendons des propositions fortes de la part du Gouvernement pour revenir autour de la table des négociations » déclare Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Député européen.

Close