Méditerranée: La région Provence-Alpes-Côte d’Azur candidate pour accueillir le secrétariat permanent de l’Assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerranée

Méditerranée: La région Provence-Alpes-Côte d’Azur candidate pour accueillir le secrétariat permanent de l’Assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerranée

Communiqué de presse

-

Le Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et Député européen, Renaud MUSELIER, a présenté aujourd’hui la candidature de la région pour accueillir le siège du secrétariat permanent de l’Assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerannée (AP-UpM) à Marseille. « De par son positionnement géographique stratégique, son attachement culturel et historique à l’ensemble des rives de la Méditerranée, Marseille me semble toute désignée pour accueillir ce secrétariat permanent » a-t-il affirmé après son allocution devant l’AP-UpM.

Le Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur a insisté sur ce point : « Désigner Marseille serait rempli de symboles tant notre cité, riche de ses 2 600 ans d’existence, est le carrefour de la culture et de la civilisation méditerranéenne. Par ailleurs, ce ne serait que la suite naturelle du travail que je mets en place en faveur d’une véritable coopération entre tous les pays du bassin Méditerranéen avec Provence-Alpes-Côte d’Azur, en tant que région pivot pour dessiner, ensemble, l’avenir de la Méditerranée. C’est dans ce but que je reçois à Marseille le 21 novembre le ministre des affaires étrangères français, Jean-Yves LE DRIAN et son Altesse Sérénissime le prince Albert de Monaco pour la conférence que j’organise et intitulée « Méditerranée du futur Acte I – un engagement commun pour les accords de Paris ». Pour donner un nouvel élan à la coopération méditerranéenne, je compte bien m’appuyer sur le secrétariat permanent de l’Assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerranée. »

Renaud MUSELIER a conclu : « Deux autres villes sont candidates. Dans ma démarche, je dispose du soutien des institutions étatiques françaises, je suis confiant. L’annonce des résultats est attendue pour janvier 2018 et j’espère qu’elle sera positive pour ma région. ».

 

Close