Aéroports du Castellet et de la Môle Saint-Tropez: "Le gouvernement doit revenir sur sa décision".

Aéroports du Castellet et de la Môle Saint-Tropez: "Le gouvernement doit revenir sur sa décision".

Communiqué de presse

-

Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Député européen, dénonce la décision de l’Etat de fermer l’accès de deux aéroports de la région aux vols en provenance de territoires extérieurs à l’espace Schengen.

Malgré les rencontres avec les membres du Gouvernement, les courriers, et les recours portés par la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, le Premier Ministre Edouard PHILIPPE a finalement pris la décision de fermer les points de passage frontaliers des aéroports de la Môle-Saint-Tropez et du Castellet.

« Nous nous sommes battus avec Christian ESTROSI, et l’ensemble des élus du Var, pendant de longs mois pour préserver les points de passage frontaliers pour ces deux aéroports stratégiques pour Provence-Alpes-Côte d'Azur. Le Gouvernement n’a pas pris en considération nos arguments pourtant très légitimes. Je regrette fortement cette décision.

Pour être attractif, un territoire doit être accessible. Une ouverture de l’aéroport de la Môle-Saint-Tropez pour la seule période estivale est inadaptée. C’est toute l’année que cet aéroport accueille des vols d’affaires, et des touristes étrangers, et ce au bénéfice de l’ensemble de l’économie locale. Le Gouvernement revient même sur les ouvertures temporaires des passages frontaliers au Castellet autour du Grand Prix de F1.

 Je demande à nouveau au Gouvernement de revoir sa position. Je lance par ailleurs une pétition avec les élus concernés. Je propose également de prendre en charge les salaires des douaniers pendant les périodes d'ouverture. Il est impensable que le Gouvernement ne revienne pas sur sa décision, il ne peut pas ainsi pénaliser l’économie et l'emploi » a déclaré Renaud MUSELIER.

 

Close