Libération de Mossoul: une immense victoire pour le monde libre!

Libération de Mossoul: une immense victoire pour le monde libre!

La libération de Mossoul est une immense victoire pour le monde libre.

Tout part du 11 septembre 2001 : les Etats-Unis d’Amérique, meurtris dans leur chair, interviennent en Afghanistan sous mandat international.
La victoire militaire est totale mais ne permet pas de victoire politique, puisque le commanditaire Oussama Ben Laden parvient à échapper à la sentence.

Les Américains commettent alors la faute fondatrice, l’invasion de l’Irak. Celle-ci se fait sans aucun contrôle de l’ONU, et contre l’avis des Russes, des Allemands et bien sûr du Président Chirac en France.

George W. Bush remporte sa victoire politique, mais déstabilise pour longtemps la totalité du Moyen-Orient. L’Irak s’effondre, la frustration des anciens généraux de Saddam Hussein cristallise ce qui deviendra l’Etat Islamique en Irak et au Levant.

La victoire de Mossoul est une grande étape.
Le symbole est puissant : c’est depuis la grande mosquée d’Al Nouri, au cœur de la ville, que Al-Baghdadi avait proclamé le califat islamique en juin 2014. Avec sa chute, c’est un attribut majeur du pouvoir de Daesch qui s’effondre.

Au-delà du symbole, c’est la fin d’un Etat meurtrier et barbare dont le fonctionnement cancéreux a plongé le monde dans la terreur. Les métastases terroristes fabriquées dans le monde entier n’ont pas épargné la France qui a payé un prix important avant d’arriver à ce jour.

La reconstruction de l’Irak sera demain un virage crucial que la communauté internationale doit savoir prendre. Minorités, factions et composantes de la population irakienne doivent collectivement engager un dialogue immédiat pour penser l’après-Mossoul dans un contexte de reconstruction.

Les gangrènes africaines, nord-africaines et moyen-orientales de Daech doivent être éradiquées, au même titre que ses positions restantes en Syrie.

Aujourd’hui, la France peut rendre un hommage puissant aux femmes, hommes et enfants irakiens dont le lourd tribut rendu ce jour possible. Parmi eux, les femmes et les hommes kurdes ont su engager toutes leurs forces pour la liberté et l’humanité contre la sauvagerie.
En tant qu’acteurs de cette conquête de la liberté, ils pourront, demain, s’assoir fièrement à la table des vainqueurs.

Close