Transports ferroviaires - Vers un service amélioré et harmonisé pour tous les usagers en Europe: après les mots, les actes !

Transports ferroviaires - Vers un service amélioré et harmonisé pour tous les usagers en Europe: après les mots, les actes !

Réaction

-

J'ai été nommé par mon groupe politique au Parlement européen, le PPE, rapporteur sur la révision du règlement "droits et obligations des voyageurs ferroviaires". Je compte bien mettre toute ma volonté et toute ma force au service des usagers français et européens, comme je le fais en région Provence-Alpes-Côte d'Azur pour les usagers du TER provençaux, afin que le voyage en train (re)devienne un service accessible, harmonisé et amélioré pour le plus grand nombre.

Le règlement originel de 2007 prévoyait des dérogations à son application jusqu'en 2024. Résultat, la France ne l'a jamais appliqué et le droit des passagers européens n’y est resté qu'un concept jamais respecté. Aujourd'hui, je souhaite que toutes les dispositions du texte s'appliquent le plus vite possible afin de garantir à tous les usagers ferroviaires, où qu'ils soient en Europe, la même qualité de service lorsqu'ils prennent le train, que cela soit dans un Thalys ou un TER, en France ou en Bulgarie.

Je me suis battu en décembre 2016 au Parlement européen pour rendre possible l'ouverture à la concurrence des transports de passagers par train. Je me bats depuis septembre 2017 auprès de l'Etat français pour que la région Provence-Alpes-Côte d'Azur soit la première région française à profiter de cette possibilité dès 2019 afin de mettre fin au joug de la SCNF qui opère le service ferroviaire régional le plus cher et le moins fiable de France. Aujourd'hui et demain, je me battrai en Europe pour assurer à tous les passagers une compensation et indemnisation digne en cas de retard ou d'annulation d'un train, une meilleure assistance pour les personnes à mobilité réduite afin que prendre le train (re)devienne un plaisir, une plus grande sûreté dans les gares et un régime de responsabilité qui protégera toujours le voyageur en cas d'aléa.

L'Europe s'est fondée sur l'idée du voyage et de la rencontre de l'autre. À nous de garantir la pérennité de ce modèle fondé sur l'inclusion et l'aventure.

Après les mots, les actes.

Close