Congrès PPE à Malte: " L'avenir de l'Europe passera par la Méditerranée. "

Congrès PPE à Malte: " L'avenir de l'Europe passera par la Méditerranée. "

Communiqué de Presse

-

En déplacement à Malte pour le Congrès du Parti populaire européen, Renaud Muselier a exprimé son enthousiasme au sujet de « cet évènement très important pour l’avenir de l’Europe. Immigration, Numérique, Droits sociaux, commerce européen, lutte contre la radicalisation, agriculture : c’est maintenant que tout se décide. Et le fait que ce Congrès du premier parti européen se déroule à Malte est rempli de symboles ».

 

L’ancien Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères a insisté sur ce point « En effet, Malte sera peut-être la clef de voute dans la résolution des problèmes que l’Europe connaît actuellement. Malte une ancienne colonie anglaise. Et alors que Thérésa May vient de lancer officiellement les négociations pour le Brexit, il s’agit d’un élément que nous ne devront pas négliger. L’Europe est en position de force vis à vis de la Grande-Bretagne. Mais nous avons aussi beaucoup à perdre. A commencer par notre crédibilité sur la scène internationale. C’est pour cela que j’ai tenu à rencontrer Michel Barnier à La Valette, pour lui affirmer ma volonté de suivre de très près ces négociations. Ensuite, Malte a toujours eu des liens privilégiés avec la Turquie. Et alors que le Président Erdogan ne cesse de manifester son opposition à l’Union européenne pour satisfaire les élans nationalistes de ses citoyens à des fins électoralistes, la Présidence maltaise est certainement la mieux armée pour apaiser ces tensions. Il n’est pas admissible que l’Europe soit utilisée comme terrain de campagne politique, que ce soit en Turquie ou en France. Enfin, cette petite île de Malte qui se situe à seulement 320km des côtes libyennes était l’un des pays les plus exposés à la crise migratoire en 2016 avec près 181 000 tentatives de traversées. C’est d’ailleurs la situation de Malte qui a poussé l’Union européenne à mettre en place un programme européen de lutte contre les trafiquants et les passeurs, directement en Libye. Résoudre le problème migratoire ne passera que par une collaboration directe avec les pays de départ. Je refuse que pendant que nos touristes se baignent tranquillement dans nos calanques, des migrants se noient à seulement quelques kilomètres. »

 

Le Député européen a conclu «  Depuis de nombreuses années je suis convaincu que l’avenir de l’Europe passera par la Méditerranée. C’est pour cela que j’ai tenu, à l’occasion de ce Congrès, répondre favorablement à l’invitation qui m’a été faite par son secrétaire général, l’ambassadeur Sergio Piazzi, de me rendre à l’Assemblée parlementaire pour la Méditerranée et rencontrer Monsieur Youssef AMRANI, ancien Secrétaire général de l’Union pour la Méditerranée et membre du Cabinet Royal du Maroc, ainsi que Monsieur Simon BUSUTTIL, chef de l’opposition maltaise. L’Europe doit maintenant donner la priorité à la coopération Méditerranéenne. Et le renforcement du lien entre Marseille et la Valette peut en être le moteur ! »

Close