COMMUNIQUE DE PRESSE - RÉFORME PORTUAIRE EUROPÉENNE: PREMIÈRE VICTOIRE POUR LES PORTS FRANÇAIS

 

La commission transports du Parlement européen a adopté ce lundi sa position sur la réforme portuaire de la Commission européenne. Renaud MUSELIER, s'est félicité de l'issue de ce vote et a loué: "une position réaliste qui assoit la liberté d'organisation des ports français et consacre les professions portuaires: pilotage, dragage, remorquage et lamanage".

Le député européen s'est félicité: "La proposition initiale de la Commission européenne était bonne sur le volet transparence financière mais le diagnostic était faux sur le volet libéralisation des activités portuaires. Ma ligne politique a toujours été de laisser aux ports et a leurs acteurs le soin de s'organiser: c'est ainsi que chacun devient responsable! Je suis heureux que cette vision soit adoptée aujourd'hui par la commission des transports."

Renaud MUSELIER a précisé le contenu de la position votée ce jour: "Les ports gardent leur liberté d'organisation mais sont soumis à une plus grande transparence financière. Néanmoins, les petits ports sont exclus de ces dispositions car cela ferait peser sur eux une charge administrative démesurée. Le pilotage et le dragage ne sont pas soumis au volet libéralisation pour des raisons de sécurité maritime. Les entreprises non françaises de remorquage et de lamanage qui souhaiteraient travailler en France devront battre pavillon français et donc respecter la législation en découlant".

L'eurodéputé a terminé en soulignant combien ce texte est favorable aux acteurs portuaires français et a insisté sur sa détermination à le défendre jusqu'au bout.

Close